Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) Mesures Physiques en 2 ans

ADMISSION

LE PROFIL DES CANDIDATS

Télécharger la brochure  [ PDF ]
Télécharger la brochure [ PDF ]

Le département Mesures Physiques recrute des étudiants titulaires : soit d'un baccalauréat S (toutes options), soit d'un baccalauréat STL (mention Sciences physiques et chimiques en laboratoire), soit d'un baccalauréat STI2D (toutes options).

L'admission se fait sur dossier. Le jury tient compte des notes dans les matières scientifiques mais aussi des appréciations des professeurs. Une motivation exprimée pour les études peut compenser des notes faibles.

Procédure d'admission en première année de DUT - rentrée de septembre

ADMISSION POSTBAC : ENTRETIENS

Le département Mesures Physiques est susceptible d’organiser des entretiens afin de sélectionner ses candidats. Ils concerneront en particulier les étudiants des séries technologiques qui pourront être convoqués à l’IUT.

Programme de l'après-midi (de 14h à 16h30) : présentation de la formation, suivie d'une immersion en travaux pratiques (1h/1h30) et d'un entretien individuel d'une vingtaine de minutes.
Si vous êtes concerné par cet entretien, un courriel vous sera envoyé pour vous en avertir. Vous devrez alors vous reconnecter sur le site d'admission-postbac entre le 3 avril et le 27 mai 2014 afin de prendre rendez-vous.
Si vous ne recevez pas de courriel, cela signifie que le contenu de votre dossier de candidature est suffisant pour l'étude de votre candidature et que cet entretien n’est pas considéré comme nécessaire.

Rentrée décalée

Du fait de la semestrialisation, il est possible de commencer sa première année en septembre ou en février.

En savoir plus...

OBJECTIFS ET COMPÉTENCES

Les spécialistes des Mesures Physiques sont très demandés et l'industrie continue à en déplorer la pénurie. Leurs compétences permettent de concevoir entièrement des chaînes d'acquisition et d'effectuer des mesures dans tous les domaines de la Physique.

Le goût de la "matière", le besoin de comprendre son fonctionnement et ses réactions, l'envie de trouver dans chaque situation le "matériau idéal" parfaitement adapté à l'usage promis conduisent techniciens et chercheurs à devenir des individus curieux de leur environnement, capables de comprendre, de concevoir, d'analyser et de créer. De plus, l'informatique et l'électronique, fondamentales dans tous les domaines de la Physique permettent de suivre l'évolution technologique et d'innover en s'appuyant sur une solide formation scientifique pluridisciplinaire.

Le département de Mesures Physiques forme des techniciens supérieurs spécialisés dans deux spécialités :

  • L'instrumentation

    Les points forts sont : les capteurs qui permettent de transformer une grandeur physique en grandeur électronique; l'électronique et la micro-informatique industrielle qui permettent de traiter le signal issu du capteur et l'information contenue dans ce signal.
  • La science des matériaux :  

    Les points forts sont les techniques d'élaboration et de caractérisation : des métaux et alliages; des matériaux plastiques et composites; des matériaux pour l'électronique (dispositifs semi-conducteurs, circuits intégrés); des matériaux en couches minces.

Les métiers liés aux Mesures Physiques sont toujours en évolution et ne sont pas cloisonnés. Ils permettent de :

  • réaliser des mesures en dominant totalement les paramètres de fonctionnement des systèmes de la prise de mesure à la commande des actionneurs;
  • interpréter, analyser les résultats, effectuer les calculs liés aux mesures;
  • assurer la maintenance et assister d'éventuels utilisateurs du système;
  • concevoir et réaliser avec l'assistance d'un ingénieur un nouveau système industriel.

ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS

Programmes pédagogiques nationaux (Arrêté du 15 mai 2013 relatif à l'organisation des études conduisant au diplôme universitaire de technologie de certaines spécialités, JORF n°0123 du 30 mai 2013 NOR: ESRS1310291A).

Les enseignements sont organisés dans la plupart des matières sous forme de :

  • cours magistraux en amphithéâtre de 1h15.
  • de travaux dirigés de 1h30 par groupe de 28 étudiants au maximum
  • de travaux pratiques de 3 à 5h selon les matières, par groupe de 14 étudiants au maximum. Travail en binôme. 3 TP par semaine.
  • séances de soutien

Des cours de soutien sont organisés en début d'année dans différentes matières : chimie, mathématiques, mécanique. Ces cours sont plus particulièrement destinés aux étudiants venant des bacs STL et STI mais peuvent être suivis par tout étudiant qui en fait la demande. Il s'agit là d'une remise à niveau afin d'acquérir les connaissances de base pour démarrer la scolarité à l'IUT dans de bonnes conditions.

Le soutien de mathématiques est maintenu sur l'ensemble de l'année, les thèmes abordés en TD y sont repris à un rythme de travail moins soutenu que lors d'un TD classique.

LES PROJETS TUTORÉS

Les projets sont des réalisations effectuées par un groupe d'étudiants (2 à 4) sur un thème à caractère général ou scientifique ou technique. De part leur caractère pratique, les réalisations demandées se trouvent bien souvent au cœur de plusieurs disciplines. Le lien entre les connaissances scolaires et les exigences d'une réalisation pratique se trouve ainsi renforcé.

Quelques exemples de projets :

  • Mise en place d'expérimentations scientifiques pour des enfants en grande section de maternelle
  • Conception et réalisation d'un vidéodisque interactif sur le département Mesures Physiques de l'IUT d'Orsay
  • Microscope à force atomique
  • Traitement des déchets de chimie minérale
  • Réalisation d'un serveur Apache sous Linux - Intranet pour le réseau étudiant.
  • Réalisation d'un capteur de vitesse pour vélo
  • Pédale Wah-Wah pour guitare électrique
  • La mesure de l'intelligence

MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

En savoir plus...

CONTRÔLE CONTINU

Les connaissances sont contrôlées tout au long de l'année. Il n'y a pas d'examen de fin d'études. Des devoirs surveillés et des interrogations écrites sont organisés régulièrement au cours de l'année. Concernant les connaissances expérimentales, elles sont vérifiées à chaque séance de travaux pratiques par l'intermédiaire des compte-rendus mais aussi lors de "partiels" (épreuves pratiques) passés individuellement. Les projets et le stage sont évalués à l'aide d'une soutenance orale.

LES RÈGLES DE PASSAGE ET LE REDOUBLEMENT

L'IUT d'Orsay est pleinement intégré dans le système LMD. Le département Mesures Physiques a la particularité de permettre le redoublement immédiat du semestre grâce à la création d'un cursus DUT " décalé " qui débute en février.

Le DUT Mesures Physiques s'obtient en validant les quatre semestres qui composent le cursus. Un jury composé de professionnels et d'enseignants se réunit à chaque fin de semestre.
Un étudiant valide un semestre s'il obtient à la fois :

  • une moyenne de 10 sur 20 pour l'ensemble des enseignements du semestre,
  • une moyenne de 8 sur 20 dans chaque unité d'enseignement qui compose le semestre.

De plus tous les semestres qui précèdent (s'il ne s'agit pas du premier) doivent être validés.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le jury est souverain. Il peut décider de valider le semestre.

Orientation d'un étudiant en fin de semestre :

  • Lorsque le semestre est validé, l'étudiant passe au semestre suivant ou obtient le DUT s'il s'agit du quatrième semestre.
  • Si le semestre n'est pas validé mais que les précédents le sont ou qu'il s'agit du premier, l'étudiant choisit entre passage et redoublement de semestre après avoir été conseillé par l'équipe pédagogique. A noter qu'il existe un système de compensation qui permet à l'étudiant de valider deux semestres consécutifs en moyennant les résultats des deux semestres.
  • Si deux semestres consécutifs ne sont pas validés, le jury souverain se prononce pour un redoublement ou une réorientation de l'étudiant.
  • En IUT, le redoublement de deux semestres au plus est autorisé.

LA SEMESTRIALISATION

La semestrialisation permet de faire bénéficier les étudiants les plus fragiles d'un redoublement de semestre. En effet, l'étudiant en situation d'échec à la fin d'un semestre ne peut pas mettre à profit les cours du semestre suivant.

Les avantages sont :

  • L'étudiant se retrouve, après son redoublement dans un groupe à effectif plus réduit ce qui permet un meilleur suivi.
  • En ne redoublant qu'un semestre (et non pas l'année entière), l'étudiant peut encore bénéficier d'un autre redoublement de semestre au cours de sa scolarité à l'IUT.

La rentrée " décalée " de février permet, de plus, d'accueillir des étudiants engagés initialement dans d'autres formations (DEUG, classes préparatoires, autres IUT,…) et qui souhaitent, à l'issue du premier semestre, bifurquer vers une autre voie sans attendre la fin de l'année.

Depuis la mise en place de la semestrialisation, le taux de réussite au DUT Mesures Physiques à Orsay est de 90% en trois ans.

ORGANISATION

Le découpage en semestre permet d'évaluer les étudiants de Mesures Physiques en milieu d'année. A l'issue du premier semestre, le redoublement est proposé et non imposé aux étudiants ayant des résultats jugés insuffisants par l'équipe enseignante . S'il accepte le redoublement, il recommence son année dès février.

Le recrutement des candidats extérieurs pour la rentrée de février est fait après examen de leur dossier.

Le redoublement de semestre peut aussi être proposé au semestre 3. Il peut être imposé à la fin de chaque année universitaire (fin du semestre 2 et 4).

STAGE PRATIQUE EN ENTREPRISE

Le programme du DUT comprend un stage de 10 semaines minimum. Pour les étudiants de l'IUT d'Orsay, ce stage dure 12 semaines et a lieu en fin de 2ème année.

Au cours du stage, l'étudiant est guidé au sein de l'entreprise par son maître de stage qui lui fixe des objectifs à atteindre et qui répond à ses questions durant le stage. En même temps, chaque stagiaire a un tuteur enseignant qu'il peut contacter tout au long du stage et qui lui rendra visite sur son lieu de travail afin de s'assurer du bon déroulement du stage.

LIUT reçoit des propositions de stages de la part des entreprises. Ces informations sont affichées et renouvelées régulièrement.

Les enseignants d'ELFEO (Expression Langue Française Écrite et Orale) apportent leur aide et leurs conseils aux étudiants dans la rédaction de leur CV et lettres de motivation.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter la responsable des stages à l'IUT (stages-mphy.iut-orsay@u-psud.fr.fr).

Quelques exemples de stages :

  • Télémesure des vibrations à proximité des tirs de mines (YSO)
  • Optimisation d'une baie de mesure en CEM (Emitech)
  • Intégration de régulateurs dans un programme de pilotage de spectromètre (CEA)
  • Automatisation d'une chaîne d'étalonnage des capteurs de couple (PSA Peugeot Citroën)

Pour proposer un stage à nos étudiants

LES LABORATOIRES D'ENSEIGNEMENT

  • Capteurs Métrologie
  • Acoustique
  • Chimie
  • DAO Informatique scientifique mathématiques
  • EEA Informatique industrielle et instrumentation
  • Matériaux
  • Mécanique
  • Optique Optronique
  • Thermique Cryogénie
  • Vide Mécanique des fluides
  • Plate-forme capteurs
  • Anglais
  • ELFEO

LES POURSUITES D'ÉTUDES ?

Bien que le DUT Mesures Physiques soit avant tout à vocation professionnelle, son caractère généraliste fait qu'une large partie des diplômés s'oriente vers des poursuites d'études.
Un étudiant peut poursuivre des études après l'IUT sur avis favorable de l'équipe pédagogique, donné en fonction de ses résultats et de ses possibilités. Sur les trois dernières années, plus de 80 % des diplômés de notre département poursuivent des études à niveau Bac+3 et Bac+5.

INSERTION PROFESSIONNELLE

Grâce à leur formation pluridisciplinaire, les diplômés de Mesures Physiques des IUT trouvent un emploi dans de nombreux secteurs de l'industrie :

  • construction mécanique, aéronautique, automobile,
  • télécommunications,
  • instrumentation, capteurs,
  • optique, optronique,
  • chimie, pétrole, caoutchouc,
  • matériaux, informatique industrielle,
  • nucléaire, développement des énergies nouvelles

Ils peuvent occuper un poste :

  • dans une activité de Recherche et Développement,
  • dans la production,
  • dans les essais,
  • dans la qualité.