Licence professionnelle Chimie analytique, contrôle, qualité, environnement Parcours Chimie analytique

Témoignages d’anciens

Dans la presse:

 

Challenges - décembre 2010 [PDF]
Challenges - décembre 2010 [PDF]

 

Le Nouvel Observateur - janvier 2011 [PDF]
Le Nouvel Observateur - janvier 2011 [PDF]

Richard V. – Promotion 2013-2014

Titulaire d'un BTS Chimiste qui restait assez général, j'ai décidé de me spécialiser dans le domaine de la chimie analytique qui me parait être celui proposant le plus de débouchés. Je n'ai eu aucun mal à suivre les enseignements proposés en LPCA. La formation est complète, tant en théorie qu'en pratique.

J'ai notamment apprécié :

  • le matériel de pointe mis à disposition des étudiants lors de nombreux TP
  • la disponibilité et l'implication de l'équipe pédagogique (aide à l'obtention d'un contrat d'apprentissage, suivi de la formation en entreprise, aide à la compréhension des cours si l'on éprouve des difficultés)
  • la venue de nombreux intervenants extérieurs
  • l'apprentissage poussé de nombreuses techniques analytiques
  • l’alternance que j'ai effectuée à Sanofi et qui a été pour moi très formatrice.

L'alternance permet de se plonger réellement dans le monde de l'entreprise, le rythme de travail est plus soutenu, mais on gagne en maturité. Dans mon cas, elle m'a permis de découvrir des techniques analytiques non étudiées au sein de la LPCA et m'a donné envie de continuer sur un master de chimie analytique.

Cette licence facilite l'obtention d'un emploi, d'une part grâce à sa réputation et d'autre part grâce aux nombreuses offres que nous font parvenir les responsables de formation, que ce soit au cours de l'année ou à la suite de l'obtention du diplôme.

Coraline H. -  Promotion 2012-2013

Société actuelle : CEA de Saclay (Commissariat à l’Énergie Atomique)

Titulaire d’un DUT chimie de l’IUT d’Orsay, la LPCA (Licence Professionnelle en Chimie Analytique) m’a semblé une suite logique dans mon évolution professionnelle. Je recherchais une licence me permettant d’acquérir à la fois une expérience professionnelle et une maitrise dans l’un des domaines le plus indispensable de la chimie ; la chimie analytique. J’ai donc effectué une troisième année en alternance au CEA de Saclay pendant 1 an. Cette formation a un rythme soutenu, mais c’est une formation complète et reconnue dans le monde scientifique. Beaucoup de techniciens travaillant au Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) ont cette formation comme bagage.

Au lendemain de cette fin de ma formation j’ai été embauché par le CEA Saclay comme technicienne supérieure, je travaille dans l’énergie nucléaire sur une boucle de corrosion et je suis responsable d’un appareil d’analyse d’hydrogène.

La licence professionnelle en chimie analytique m’a permis d’acquérir une rigueur de travail sur un grand nombre de techniques analytiques. Cette rigueur et cette façon de travailler m’a permis une bonne insertion professionnelle.

Je recommande cette formation à toutes les personnes motivées par la chimie analytique qui souhaitent se professionnaliser rapidement.

Maïlie S.H. – Promotion 2012-2013

Après un DUT en 1 an et la Licence Professionnelle en Chimie Analytique (LPCA), j'ai décidé de poursuivre mes études et je suis actuellement étudiante au Master 2 Pro IMAM (Instrumentation et Méthodes d'Analyses Moléculaire) d'Orsay. La LPCA m'a permis d'acquérir des qualités telles qu'une rigueur scientifique, une organisation dans mon travail ainsi qu'une vision de la vie professionnelle, qui me servent actuellement dans ma formation.

C'est une formation qualifiante qui permet d'acquérir un bagage analytique donnant la possibilité d'entrer directement dans le monde du travail mais aussi de pouvoir continuer si on le souhaite vers un master.

Vincent M. - Promotion 2004-2005

Société actuelle : CEA de Saclay (Commissariat à l’Énergie Atomique)

Titulaire d’un DUT chimie de l’IUT d’Orsay plutôt axé sur l’analyse, la LPCA (Licence Professionnelle de Chimie Analytique) m’a semblé être une évolution logique. Cette formation qualifiante m’a permis de me spécialiser dans un des nombreux domaines de la chimie tout en acquérant une expérience professionnelle. La formation, malgré son rythme soutenu, est très complète et reconnue dans le monde scientifique. Les enseignants sont compétents et disponibles, aussi bien pour des questions théoriques que pratiques.

Pour ma part, en ce qui concerne la recherche d’emploi qui a suivi cette formation, elle ne fut pas longue car je me suis fait embaucher dans l’entreprise où j’avais effectué mon apprentissage. Cette formation est en effet reconnue dans le monde du travail et les analystes sont très recherchés dans l’univers scientifique.

Je suis désormais technicien supérieur dans un centre de recherche qui travaille sur l’énergie nucléaire, je suis responsable d’un appareil d’analyse élémentaire (SAAE) et je suis amené à utiliser le parc analytique du bâtiment.

Pour conclure, cette licence m’a permis de me familiariser avec un grand nombre de techniques analytiques tout en m’insérant dans le monde du travail avec succès. Je conseille donc cette formation à toutes les personnes désirant se professionnaliser rapidement.

Franck Z. - Promotion 2003-2004

Société actuelle : L’Oréal

Avant d'avoir fait mon année de spécialisation en LPCA, j'ai effectué un DUT chimie à l'IUT d'Orsay. Grâce aux nombreux contacts de la LPCA, j'ai réussi à réaliser mon apprentissage chez L'Oréal en recherche avancée durant 1 an.

Cette année a été bénéfique du fait d'avoir eu la chance de suivre des cours et des TP très instructifs et très complets mais également par le fait d'avoir eu un rythme d'apprentissage vraiment idéal pour s'adapter et acquérir de riches connaissances au sein de l'entreprise.

En ce qui concerne la qualité des cours, elle est vraiment très bonne, les professeurs sont des personnes à l'écoute des élèves, ce qui rend l'apprentissage vraiment de bonne qualité.

Actuellement je suis en CDI dans le même département de chimie analytique chez l'Oréal. J'ai été embauché suite à l'apprentissage et je suis dans un laboratoire de spectrométrie de masse et d'analyses de protéines.

J’ai débuté par de l'analyse d'acides aminés par chromatographie liquide d'échanges d'ions. Au sein du même labo, j'ai évolué et je fais actuellement de la protéomique (préparation d'échantillons, méthodes séparatives de protéines, identification par spectrométrie de masse des protéines).

Si je devais résumer la LPCA, je dirais que c'est une formation qui m'a permis d'avoir de très bonnes bases scientifiques qui ont donné satisfaction à mon entreprise. Ceci m'a permis d'obtenir un CDI dans la même entreprise mais également d'avoir la chance et la capacité d’élargir mes connaissances.

Florent D. - Promotion 2003-2004

Société actuelle : METROHM France (Distribution de matériel d’analyse, essentiellement Chromatographie ionique et Titrage automatique)

Parcours professionnel :

  • Laboratoire de Seine et Marne (1an DUT Apprentissage – Absorption Atomique)
  • Laboratoire de Seine et Marne (1an LPCA Apprentissage – Chromatographie ionique)
  • Glaxo Smith Kline (7 mois – HPLC)
  • METROHM France (4 ans – SAV chromatographie ionique puis Support technique, installation et formation à l’installation actuellement).

J’ai obtenu mon diplôme en septembre 2004 et il m’a fallu 1 mois pour être embauché. J’ai eu plusieurs choix possibles de domaines d’activité. Toutes ces propositions d’emploi m’ont été soumises directement par l’IUT. A la fin de mon premier CDD, j’ai trouvé un emploi CDI au bout d’une semaine, toujours par l’intermédiaire de l’IUT.

La formation dispensée en LPCA correspond bien à la demande des entreprises, à savoir une formation poussée en analyse et une expérience professionnelle acquise lors de l’apprentissage.

Toutes les techniques modernes utilisées dans les laboratoires sont enseignées lors de l’année de LPCA, théorie et surtout de nombreux Travaux Pratiques sur les appareils. Les points forts de l’IUT sont nombreux : Enseignants chercheurs, nombreuses relations avec les entreprises dans le cadre des stages d’apprentissage, suivi des étudiants et offres d’emploi après le diplôme.

Si vous aimez la chimie analytique, si vous souhaitez approfondir les connaissances de votre DUT/BTS/L2, si vous souhaitez travailler en analyse avec un bagage théorique et pratique, si vous souhaitez faire autre chose que des dosages colorimétriques manuels à la burette, la LPCA est la formation que je vous conseille.

Séverine L. - Promotion 2005-2006

Société actuelle: Glaxo Smith Kline

Tout au long de mon année de formation en LPCA, j'ai acquis de nombreuses compétences théoriques et techniques. La qualité des cours dispensés ainsi que la diversité du matériel scientifique mis à disposition des étudiants, font que cette formation est reconnue auprès des entreprises.

Pour ma part, j'ai été embauchée en CDI 2mois après la fin de mon contrat d'apprentissage, dans un des plus grands laboratoires pharmaceutiques. Je suis technicienne de recherche avec une grande liberté d'action. Ma supérieure me fait confiance parce qu'elle sait que les compétences que j'ai acquises pendant mes études sont solides. Mais cette formation ne dispense pas uniquement des cours, même si son objectif premier est de former des technicien compétents, l'aspect humain reste présent. Les professeurs nous accompagnent durant toute l'année, sont toujours disponibles et sont conscients de la charge de travail qui nous est demandée.

Le rythme imposé est parfois soutenu mais l'effort en vaut la peine. Si aujourd'hui ma vie professionnelle est aussi épanouie, la LPCA y est pour quelque chose.

Céline D. - promotion 2006-2007

Société actuelle: INRA

Titulaire d’un bac STL et d’un DUT chimie, j’ai été recrutée en 2000 à l’Institut National de Recherche Agronomique (INRA). Technicienne de recherche en chimie depuis 8 ans, je travaille sur l’étude et la quantification des processus d’échange gazeux entre l’atmosphère et le sol.

Soucieuse d’élargir mes compétences et d’évoluer professionnellement, j’ai suivi la LPCA en 2006-2007 en formation continue (adulte). J’ai été tout d’abord enthousiasmée par la place qu’occupent les TP (118h) dans la « formation scientifique spécifique », l’objectif de ces travaux permettant de développer «notre sens critique» qualité indispensable au métier de technicien ou d’assistant ingénieur en chimie analytique.

Les élèves de cette licence ont également la chance de bénéficier d’un encadrement exceptionnel: l’équipe pédagogique est soucieuse de transmettre une formation solide aux élèves et soutient leur réussite. (possibilité de cours individuel si problème de compréhension, disponibilité des professeurs pour discuter de notre travail en entreprise, nos difficultés, rencontre avec des intervenants extérieurs etc…).

Cette licence m’a permis à la fois d’approfondir mes connaissances sur les techniques analytiques mais aussi d’acquérir une vision large de ce qui existe, ce qu’il est possible de réaliser. Aujourd’hui je peux plus facilement et rapidement cibler nos choix d’équipement dans l’équipe. En m’appuyant sur l’existant, je suis aujourd’hui en mesure de maîtriser l’ensemble de la chaîne analytique de nos composés d’étude. (échantillonnage, préparation échantillon, séparation, quantification, traitement de données)

Cette licence demande un investissement personnel fort, j’étais déconnecté de «l’école» depuis 6 ans, mais mon expérience professionnelle et ma très sympathique binôme de TP m’ont aidé et j’ai facilement pu «raccrocher».

Formation que l’on ne peut que conseiller si on aime la chimie analytique et qu’on est curieux de comprendre le pourquoi du comment !!!

Marie D. - Promotion 2007-2008

Société : Eau de Paris (Société Anonyme de Gestion des Eaux Parisiennes)

Ayant eu un parcours scolaire un peu chaotique et inhabituel, la LPCA a été pour moi une porte de sortie vers le monde du travail. Cette formation me correspondait parfaitement car elle m’a permise de mêler mon attrait pour la chimie analytique et mon envie d’intégrer le monde du travail.

Les enseignements sont construits de manière à apporter de réelles connaissances théoriques et pratiques que j’ai largement utilisés en entreprise, aussi bien au niveau des enseignements généraux scientifiques (chromatographie, spectrophotométrie …) que des enseignements de culture générale comme l’assurance qualité, la qualification d’appareillage, essentiel lors de l’accréditation du laboratoire.

Actuellement en fin de formation, j’ai été embauchée dans le laboratoire d’Eau de Paris en CDD à partie du mois d’Octobre (directement après la fin de mon contrat d’apprentissage) et la société a déjà contacté les responsables de la licence pour embaucher un apprenti pour l’année prochaine.

Jenna R. - Promotion 2009-2010

Mon parcours peut sembler étonnant puisqu’avant d’intégrer la LPCA, j’avais une formation de biologiste, avec peu de connaissances en chimie analytique. Je n’ai pourtant eu aucun mal pour rattraper le retard que j’avais dans certaines matières principales (RMN, entre autre), grâce à la disponibilité des professeurs et la qualité des cours dispensés. Cette formation m’a permise de satisfaire ma curiosité pour la chimie analytique et mon envie d’acquérir une expérience professionnelle significative.

Cette licence demande un travail et des efforts constants, mais les connaissances que l’on peut en tirer valent bien cette peine.

Les enseignants sont exceptionnels et présents tout au long de l'année. Ils sont disponibles pour nous aider, que ce soit un problème de compréhension théorique ou une discussion axée sur le travail en entreprise.

Ils nous transmettent un enseignement intéressant, pointu mais aussi diversifié (polymères, qualité, intervenants extérieurs…). Les travaux pratiques sont très complets et balayent toutes les techniques analytiques utilisées en entreprise. Ils nous permettent d’appliquer nos connaissances théoriques et de développer une réflexion critique sur nos résultats.

L’apprentissage en alternance permet d’être réellement confronté au monde du travail. On peut ainsi mettre en application ce que l’on apprend à l’IUT, tout en faisant face concrètement aux exigences de l’entreprise (compromis constants avec la rentabilité du travail).

Après obtention de mon diplôme, il m’a fallu environ 1 mois pour décrocher un CDI. Mais j’ai pu constater, lors de différents entretiens, que la LPCA était reconnue et appréciée par les entreprises, du fait de la formation approfondie en analyse et de l’expérience professionnelle acquise.